LILLÉbaby, un préformé versatile

Laisser un commentaire Image

LILLÉbaby All Seasons1En cherchant un porte-bébé rapide et facile à installer, à traîner avec nous dans nos virées en auto, c’est le hi-tech préformé de LILLÉbaby que nous avons sélectionné. Je dis « hi-tech » non pas parce qu’on peut y charger son cellulaire, mais parce qu’il offre un maximum de possibilités. On peut faire presque toutes les positions; ventre contre ventre, face au monde, sur la hanche ou au dos.

Comme la majorité des préformés, une capuche sert à soutenir la tête de bébé quand il dort. Celle du LILLÉbaby offre trois endroits d’attache, soit plus ou moins serrés. En plus, de cette capuche, un pan coussiné est rabattable et maintient bien la tête des plus petits. Maintenant à un an, ce pan dérange mon Coco puisqu’il limite ses mouvements de tête. Je ne l’attache donc plus, mais il fait un petit coussinet sous la capuche.

LILLÉbaby offre différents modèles de préformés. Nous avons opté pour le All Seasons, parce qu’il est fait dans un tissu super léger. L’intérieur est fait de tissu mesh. Il s’agit d’un tissu semblable à un filet qui permet à l’air de circuler. C’est parfait pour les mamans actives qui s’époumonent au fitness avec bébé ou les papLILLÉbaby All Seasons2as qui ont chaud à porter leur bébé. La partie centrale du porte-bébé peut être roulée et laisser voir le mesh, permettant à l’air de mieux circuler et de rafraîchir Bébé.

Ce n’est pas tout! Une pochette de bonne taille est facilement accessible, mais sa position me dérange un peu. Arrivant au dos de bébé, je crains que les objets mis dans la pochette l’incommodent. Même si ça n’a jamais semblé déranger mon Amour quand j’y mets quelque chose, je n’oserai pas y ranger mes clés!

Un aspect négatif du All Seasons de LILLÉbaby est la taille. La longueur de la base est plutôt limitée contrairement à d’autres porte-bébés que j’ai essayés. Elle me fait, mais je suis au maximum de sa longueur. Alors si vous êtes de taille forte, je recommande d’essayer le modèle avant, pour éviter d’être déçu.

Mis à part sa longueur, la sangle à la taille est assez large répartissant bien le poids. Sauf qu’elle est un peu trop rigide et devient incommodante lorsque l’on est assis, par exemple dans l’autobus. En plus, une fois plié, le LILLÉbaby reste considérablement large, alors j’ai tendance à le mettre dans un sac à part.

L’originalité du LILLÉbaby est son coussin dorsal amovible. On l’insère dans la LILLÉbaby All Seasons3sangle de la taille et permet de mieux répartir la tension exercée à cet endroit. Je considère qu’un des points négatifs des préformés est de souvent mal supporter le poids au bas du dos. Cet ajout aide vraiment, surtout quand on porte pour une longue période de temps.

Enfin, il y a plusieurs motifs originaux très intéressants. À mon avis, il s’agit d’une bonne option de préformé facile d’utilisation, qui offre plusieurs positions et avec un petit quelque chose de spécial.

Le dernier bébé de LILLÉbaby : Le CarryOn

Laisser un commentaire Standard

 

Avll blog 3ez-vous ou portez-vous votre bambin?                 On peut porter longtemps et avec plaisir !

LILLÉbaby a voulu nous permettre de porter encore plus longtemps avec son tout dernier modèle : le CarryOn. Leur modèle régulier permet de porter jusqu’à 45 lb, mais celui-ci est conçu pour porter un bambin entre 20 et 60 lb. L’assise est plus large promettant d’être spacieuse pour le bébé tout en restant ergonomique. On nous promet un grand confort pour le porteur. Ils ont poussé l’innovation encore plus loin en confectionnant ce modèle principalement en mesh. C’est un tissu qui respire bien et diminue la chaleur du portage, mais ils ont opté pour la version extensible.

ll blog

 

C’est ainsi que j’ai fait l’essai, un peu hésitante, du CarryOn de LILLÉbaby. Disons que j’avais du mal   à m’imaginer qu’un tissu extensible peut bien supporter un bambin de 60 lb. Alors, je suis partie en promenade dans mon quartier avec Fiston de 4 ans au dos. Mes craintes furent confirmées. Fiston rebondissait dans le porte-bébé qui n’offre aucun tonus. Tous ces chocs du mouvement de marche       se répercutent sur le corps du porteur rendant la marche peu agréable.

 

Afin de voir si la situation serait semblable avec un plus jeune et moins lourd bambin, j’ai demandé à une amie de porter son petit. ll blog 4Non seulement il rebondissait tout autant, il gigotait aussi beaucoup plus. Ce qui m’amène à un second problème : les bretelles. Impossible de les serrer suffisamment pour bien maintenir le bambin. Le coussinet des bretelles est très long, ce qui est génial question confort. Cependant, il limite nos possibilités d’ajustements. J’ai même tenté de compenser en ajustant avec l’attache du dos qui retient les deux bretelles, mais ça ne réglait pas le problème. Alors, quand j’ai tenté d’allaiter mon Coco de 2 ans et demi dans le CarryOn, il n’était pas assez serré pour être réellement confortable.

J’ai le sentiment qu’on a cherché à trop en faire avec ce modèle. On ne peut pas porter un bambin avec confort sans avoir suffisamment de tonus. Ce n’est pas un porte-bébé à recommander aux personnes souffrantes de problèmes de dos.ll blog 2

Le meilleur aspect de ce modèle est le coussin dorsal, qui se retrouve sur les autres modèles de LILLÉbaby. Il s’agit d’un coussinet rigide amovible à placer sur la sangle de la taille. Il répartit le poids au bas du dos tout en aidant à maintenant la sangle bien en place.

Si vous cherchez un porte-bébé qui respire bien tournez-vous plutôt vers le modèle All Season de LILLÉbaby qui est fait en partie en Mesh, mais qui offre un bien meilleur support.

Lennylamb c’est porter tout en confort avec style

Laisser un commentaire Standard

On aime porter nos bébés, mais porter avec style c’est encore mieux. J’accorde un « Magnifique » aux porte-bébés Lennylamb. Des couleurs resplendissantes et des motifs somptueux composent leur large sélection dont certains motifs sont vraiment originaux.

D’importation polonaise, les Lennylamb sont tout de même dispendieux. Le style choisi pouvant faire varier considérablement le coût. Mais, ils sont conçus avec des fils de haute qualité certifiés sans produits toxiques pour le corps et pour l’environnement. Ça, on aime ça!

J’ai fait l’essai de leur Mei Tai et de leur préformé qui sont offerts dans deux grandeurs; mini et toddler. La première chose qui m’a charmé des Lennylamb est le tissu. Confectionné avec le même tissu que leur écharpe tissée, le MeiTai et le préformé se moulent à notre corps. Le portage est alors agréable et confortable, et le porte-bébé est si doux au touché.

Ces deux modèles ont des bretelles étroites ne surchargeant pas nos épaules. Alors, l’ajout d’un sac à dos lors de mes déplacements n’était pas du tout incommodant.

Seulement deux positions sont possibles : ventre contre ventre et au dos. Quoi qu’il en soit, les deux modèles se différentient des autres marques, voyons leurs caractéristiques propres.

Tout d’abord, contrairement aux autres Mei Tai sur le marché, celui de Lennylamb monte haut à l’arrière de Bébé. Son rembourrage offre une solidité retenant bien la tête. Ainsi, quand Coco fait la sieste, on rabat la capuche et sa tête est bien maintenue. Cependant, cette section augmente la grosseur du porte-bébé une fois plié comparé à d’autres modèles de Mei Tai. Mais, j’arrivais quand même à le glisser dans mon sac à couche.

La longueur des pans de tissu pour attacher est raisonnable. Disons que Maman de taille forte, j’étais à la limite pour faire des nœuds sécuritaires. Je recommande donc pour les grandes personnes et celles de tailles fortes d’en faire l’essai avant un achat éventuel (comme pour n’importe quel porte-bébé d’ailleurs). Avec la pratique et un bon ajustement, le Mei Tai de Lennylamb se révèle confortable pour nos diverses escapades.

Puis, j’ai eu un coup de cœur pour le préformé de Lennylamb. Confectionné tout en coton, mis à part les sangles d’attaches, il possède une grande souplesse.

Au lieu du traditionnel pan de tissu à rabattre sur la tête, c’est un petit chapeau. La tête de Bébé est alors bien supportée, peu importe sa position. Ma seule inquiétude est qu’il semble chaud pour l’été, ce qui pourrait incommoder notre petit amour.

Lennylamb se distingue une fois de plus en ayant deux endroits pour ajuster chaque sangle d’attache. C’est bien pensé. On a toujours une sangle à porter de main pour serrer ou desserrer. L’ajustement du porte-bébé est alors facile à faire. De plus, l’attache ventrale a un point de sécurité sur lequel il faut appuyer pour le détacher. C’est une sécurité supplémentaire qui oblige à utiliser les deux mains. Mais, je m’y suis vite habituée.

Aussi, les sangles d’attaches sont longues, j’aurai pu les agrandir davantage. Ce modèle de porte-bébé fera donc à un large éventail de tailles! Le seul bémol, la longueur du rembourrage sur les épaules peut être insuffisante pour les tailles fortes. Pour y pallier, je croisais systématiquement les bretelles et s’était alors parfait. Un portage tout en confort.

La dernière chose à dire sur ce confort est la base du porte-bébé que j’adore. Elle est en tissu rembourré, donc souple contrairement à la plupart des préformés. Elle est large et arrondie épousant la forme du bassin. Le poids est réparti à merveille et réduit la tension au bas du dos. Le top : même assise, je ne sentais presque pas de pression du porte-bébé sur mon ventre. C’est vraiment génial pour les déplacements en autobus.

Bref, confort, beauté et douceur sont les qualificatifs que j’attribue à Lennylamb. Un vrai plaisir que j’ai eu à porter mon petit chéri dans leurs porte-bébés.