5 raisons pour lesquels je porte mes bambins

Laisser un commentaire Standard
IMG_2303

Souvent, lorsque je présente les portes-bébés aux clients et que je leur montre les formats pour bambins, on me répond qu’ils n’en auront pas besoin, qu’ils risquent de marcher rendu là. Le portage n’est cependant pas juste pour les bébés; ça sauve la vie des parents de bambins aussi!

IMG_2310
Je porte régulièrement mes enfants de 2 ans 1/2 et 3 ans 1/2 et oui, ils marchent! Je le fais car c’est tellement plus facile que de ne pas le faire. Avec les enfants sur le dos, je me muscle les jambes.  Ça sera pratique lorsque je voudrais recommencer à faire de longues randonnées. D’ici là j’économise sur le gym!

1. Je ne suis pas capable de transporter 34 lbs dans mes bras pendant plus que 5 minutes.

Prendre un bambin dans mes bras c’est quelque chose que je peux faire pendant une très courte période seulement, après mon dos s’autodétruit. Dans le porte-bambin, je suis confortable pendants plusieurs heures et mon dos est intact.

Refuser les bras à mon enfant?

L’option de refuser les bras engendrerais des cris d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter ou bien une répétition infinie de la requête. Le porte-bambin apporte le silence, le silence!!!
2. Je déteste trimbaler une poussette au cas-ou.

Inévitablement, mes enfants ne survivront pas la marche au complet, peu importe la durée. Je n’ai pas envie de m’encombrer d’une poussette si ce n’est que pour un court instant. Je peut facilement glisser mon porte-bambin dans mon sac et sortir « léger ».
3. Faire de la randonnée avec une poussette est quasi-impossible.

11745801_10152844294280964_3662215400088783759_n

Dès qu’on veut prendre une marche ailleurs que sur un trottoir, il est extrêmement pénible de le faire avec une poussette. On finit toujours par dépenser plus d’énergie à pousser la dite poussette dans un sentier qu’à avancer. En porte-bambin mon mari et moi pouvons marcher main dans la main et profiter du moment présent.
La neige aussi est l’ennemi des poussettes. Bientôt commencera la saison du combat de poussette vs banc de neige. Plusieurs poussettes parapluies mourrons au combat. Je préfère gambader avec mon enfant et sauver la vie de poussettes innocentes.

 

4. Mes enfants ont besoin de câlins même s’ils sont grands.

11377144_10152737471880964_2200247655856632153_nÀ l’hôpital, avec un enfant malade, après 3 hrs d’attente, on est bien collé dans le porte-bambin! Les bras libres, mon enfant est réconforté et heureux.

Quand j’essaie de faire quelque chose et qu’un de mes enfant a besoin d’amour, le porte-bambin est mon meilleur ami.

5. La vie n’arrête pas toujours le temps d’une sieste.

Lorsque nous avons une activité qui tombe en même temps que l’irremplaçable sieste, le porte-bambin devient essentiel. Ils s’endorment rapidement d’épuisement dans le dos de maman ou papa.

 

Le portage d’un enfant de plus de deux ans est non seulement agréable mais aussi utile. Il existe plusieurs porte-bébé qui sont optimisés pour les grands enfants. Mes modèles préférés sont le Tula Toddler, le Moa Pô bambin (sur demande), le pagne et le Beco bambin.

PS: À toi, p’tite madame de l’épicerie qui a traité mon garçon malade de « lâche » car il était endormis dans mon porte-bébé, saches que c’est moi que tu aurais dû traiter de lâche!

Un bébé-Redbull à la fois

Commentaires 2 Standard
crédit : playdate.com

crédit : playdate.com

 

Le placenta à peine refroidi, on me demandait déjà si l’héritier aurait bientôt un p’tit frère ou une p’tite soeur. Jamais mon utérus n’a été l’objet d’autant d’intérêt que depuis que j’ai mis bas. Je me sens comme un fait divers dans le Journal de Montréal. Ça commence pendant la grossesse, le corps d’une femme devient d’intérêt public. C’est tout juste si on ne lui demande de publier la vidéo de la conception sur Facebook. On veut savoir la date prévue d’éjection, le sexe, les noms qui priment, et si toi aussi tes pieds sont enflés comme des ballounes, parce que « Seigneur! Moi à mon deuxième, mes pieds ont tellement enflé que ça m’a fait des vergetures plantaires! » Continuer la lecture