Les résolutions

Laisser un commentaire Standard

J’ai eu un reflet de moi-même, celui qui blesse et impose une remise en question de mes habitudes de vie et que l’on peut ignorer. On dit que les enfants sont notre miroir, c’est vrai.

L’autre jour, ma fille de trois ans me demande de jouer avec elle au charmant jeu de société Little circuit de Djeco. J’accepte, la fait attendre 10 minutes le temps de répondre à mes courriels et de m’installer.

Comme bien des entrepreneurs je travaille trop. Un coin du cerveau est toujours pris par l’entreprise. Sans même m’en rendre compte, j’ai emmené ce jour là mon téléphone cellulaire avec moi et posé par terre près de moi. À chaque tour ou ma fille jouait, je regardais mon appareil. Pendant que je jouais à mon tour, l’écran de mon Iphone s’est éteint. Ma fille s’est élancé et a appuyé sur mon écran pour le rallumer. Elle me dit: « Tiens maman, il ne faut pas qu’il se ferme, tu dois travailler »

Mais qu’est-ce qui est assez important, un mardi soir, pour que je ne me consacre pas à 100% à mon enfant? Le monde des couches lavables peut attendre quelques heures! Sauf si un Black box est annoncé (Blague d’accroc de couches)

L’autre jour, j’ai entendu la charmante animatrice Josée Boudreault en entrevue dire qu’elle admirait Ricardo  car quand il vous parlait, il vous était 100% dévoué et écoutait sincèrement. La vrai écoute, c’est rare, de plus en plus et c’est précieux. Ricardo est entrepreneur, Ricardo a sans aucun doute beaucoup plus de sollicitation, de préoccupations que moi. Pourtant moi, je fais toujours 2 choses en mêmes temps, j’écoute à moitié et je conclus vite les conversations. L’attitude Ricardo m’a vraiment poussé à observer et à réfléchir sur l’importance d’être à 100% présent dans les relations humaine. Être débordé ne suffit pas comme excuse pour être partout et nulle part à la fois. J’ai remarqué cette attitude « Ricardo » chez plusieurs grands entrepreneurs, beaucoup plus occupés que moi tel que Serge Beauchemin ou Éliane Latourelle-Gamache. Quand ils vous accordent du temps, ils sont entièrement présents.

J’ai soif de performance et d’action et je bâcle les relations humaines. Pourtant, il n’y a rien de plus important que les humains, que ce soit mes enfants, mes parents, mon mari, ma soeur, mon équipe de collègues fabuleuse, mes grands amis.

En 2015 c’est fini:

– Le cellulaire su bord de la main quand je fais une activité avec mes enfants ou mon mari

– Regarder mon écran d’ordinateur quand un de mes collègues me parle

– Ouvrir mon ordinateur ou mon téléphone durant une soirée entre amis.

Je vous aimes trop pour ne pas vous être entièrement dévouée.

Je l’ai dit ici et n’hésitez pas à me le remettre sous le nez si je ne respecte pas ma promesse!

Quelle est votre résolution 2015?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *